数学学报 1960, 10(2) 212-222 DOI:   cnki:ISSN:0583-1431.0.1960-02-006   ISSN: 0583-1431 CN: 11-2038/O1

本期目录 | 下期目录 | 过刊浏览 | 高级检索                                                            [打印本页]   [关闭]
论文
扩展功能
本文信息
Supporting info
PDF(0KB)
[HTML全文]
参考文献[PDF]
参考文献
服务与反馈
把本文推荐给朋友
加入我的书架
加入引用管理器
引用本文
Email Alert
文章反馈
浏览反馈信息
本文关键词相关文章
本文作者相关文章
謝晖春
关于圓内具有两个例外值B的全純函数
謝晖春
福建师范学院
摘要: <正> 引言 1.对于在单位圓內的亚純函数f(z)熊庆来教授借助于密指标N(r,a)导入例外值B的定义,而于f不取0且容許1为例外值B的全純函数,他証明了一个界囿定理有类于著名的灼特基(Schottky)定理. 本文于值1的假設易f为f~((k))时,我們証明一个定理类似于密朗达一伐利隆(Miranda-
关键词
MSC2000 例外值:8942,不等式:3562,数字常量:1822,单位圆:1210,函数的变换:1037,正规族:621,数字常数:574,熊庆来:515
SUR LES FONCTIONS HOLOMORPHES DANS LE CERCLE UNITE ADMETTANT DES VALEURS EXCEPTIONNELLES B
SHIEH HUI-CHUN(A L’Eocle Normale du Fou-kien)
Abstract: Soit f(z) une fonction meromorphe dans le cercle unite; a l'aide de l'indice N(r,a), M. Hiong a defmit la valeur exceptionnelle B de a, pour f et dans le cas ou f ne s'annule pas et admette 1 comme valeur exceptionnelle B, il a demontre un theoreme de limitation analogue au theoreme bien connu de Schottky. Dans le present travail, nous substituons f~((k)) a f dans l'hypothese relative a la valeur 1, et nous obtenons un theoreme du type de celui de Miranda-Valiron. Pour la demonstration de ce theoreme, nous suivons en prineipe la methode par laquelle M. Hiong a donne sa nouvelle demontration au theoreme de Miranda-Valiron. La limitation de log M (r,f) qu'il a trouvee est tres precise, mais elle eontient le terme en log 1/r et la constante log |1/f(0)|; et il est desirrable, comme cet auteur l'a signale, de pouvoir les eliminer. Ici, nous parvenons a cette amelioration en modifiant certains points de son procede d'elimination. Nous etendons ensuite le theoreme obtenu ainsi que celui donne par M. Hiong aux fonctions admettant deux valeurs exeeptionnelles B.Theoreme Ⅰ. Soit f(z) une fonction holomorphe dans le cercle unite; si elle ne s'annule pas et si sa derivee f~((k)) admet 1 comme valeur exceptionnelle B, de sorte que pour 0 < r < 1 H_k et K_k etant des constantes numeriques qui ne dependent que de k et de λ'.Theoreme Ⅱ, Soit f(z) une fonetion holomorphe dans le eercle unite; si elle admet 0, et 1 comme valeurs exeeptionnelles B, de sorte que pour 0 < r < 1 N(r, 0) < λ_1 log 1/1-r,N(r, 1) < λ_2 log 1/1-r(λ_1, λ_2 > 0).(β) Alors, en supposant f(0) ≠ 0 et f(0) ≠ 1, on a pour 0 < r < 1 l'inegalite analogue (1). H et K etant des constantes numeriques qui dependent seulement du plus grand des nombres λ_1 et λ_2.Theoreme Ⅲ. Soit f(z) une fonction holomorphe darts le cercle unite; si elle admet 0 et si sa derivee f~((k)) admet 1 comme valeurs exceptionnelles B, de sorte que pour 0
Keywords:
收稿日期 1960-03-15 修回日期 1900-01-01 网络版发布日期  
DOI: cnki:ISSN:0583-1431.0.1960-02-006
基金项目:

通讯作者:
作者简介:
作者Email:

参考文献:
本刊中的类似文章

Copyright by 数学学报